Hybrids Of Steam


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La soirée ne fait que commencer....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jade Roberts

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Dans mon manoir

MessageSujet: La soirée ne fait que commencer....   Mar 5 Aoû - 21:58

Installée à son bureau Jade se torturait toujours pour savoir comment éviter une seconde rencontre entre sa tante et son hybride. Ce qui lui semblait de plus en plus difficile étant donné que cette plaie avait décidé de loger chez elle le temps de son voyage à Londres. Cela faisait des années qu’elle n’avait plus eu de nouvelles, et voila qu’elle réapparaissait maintenant ! Au moment où tout semblait plus ou moins stable dans la vie de la jeune femme. Elle la maudissait de plus en plus, et elle espérait secrètement que la seule lettre qu’elle recevrait dorénavant à son sujet, serait un acte de décès.

« La poisse ! Comment faire ? »

Jade envoyait tous les papiers de son bureau sur le sol et décida qu’elle n’était bonne à rien de toute façon ce soir. Elle se leva et se servit un verre, histoire de calmer sa colère et alluma aussi une cigarette. Autant qu’elle profite de tout ça avant que le ciel ne lui tombe sur la tête. Alors que le tabac grésillait sous la flamme de l’allumette, on frappa à la porte du bureau.

« Entrez »

La jeune rentière regarda l’heure sur l’horloge, et avant même qu’elle n’eut le temps de s’annoncer, elle avait déjà deviné qu’il s’agissait de son hybride. Ses yeux se posèrent sur elle, et la cendre de sa cigarette tomba sur son doigt, la brûlant. Elle eut un mouvement de recul et soupira. La tenue de l’hybride venait de la distraire, elle n’avait même pas souvenir d’avoir acheté ce type de vêtement. Elle la trouva magnifique mais réalisa également qu’elle avait du traverser les couloirs dans cette tenue.

« Eh bien, on dirait que le fait de t’être exhibée à la soirée t’as plu, Shirley »

Elle posa son verre sur le bureau, et se leva. Bougeant avec grâce, seulement vêtue de ses sous-vêtements.

« Tu as soif ? »

Elle servit un verre de vin à l’hybride et le lui tendit. La faible lumière du bureau suffisait à révéler ses formes sous le fin tissu qui la couvrait. Jade passa derrière elle, posa ses mains sur ses épaules et fit descendre le vêtement. Dénudant ses épaules, qu’elle couvrit de baisers tendres.

« Comment vont tes fesses ? Les a-t-on soignées ? »

Elle posa le verre de l’hybride sur la table basse, et finit de lui retirer sa cape. La laissant nue à la lumière de la lampe à gaz. La jeune femme fit courir ses doigts de la base de ses fesses jusqu’à son cou, suivant sa colonne vertébrale. Elle déposa un baiser où ses doigts stoppèrent leur course. L’hybride sentait bon et donnait des idées à Jade. Elle avait un tel pouvoir d’attraction sur elle, cela en devenait indécent.

La peau de Shirley avait un goût sucré sous les lèvres de sa maîtresse. Qui ne se priva pas pour couvrir tout son dos de baisers aussi légers qu’une plume. Ses mains caressant ses flancs.

« Sais-tu comment faire passer une douleur Shirley ? »

Ses mains remontaient déjà le long des côtes de l’hybride, glissaient sur son ventre pour toucher du bout des doigts la naissance de sa poitrine. Elle murmura en saisissant les seins blancs

« En prenant du plaisir… »

Ses mains massèrent lentement la poitrine offerte de l’hybride, ses dents mordillèrent son cou. D’un petit coup de pied, elle lui fit écarter les jambes. Tout en pressant sa propre poitrine contre son dos. Faisant rouler les pointes de ses seins entre ses doigts pour les faire se dresser, tirant dessus. Massant ces deux magnifiques globes aux pointes dures et roses.

« Caresses toi… Pour moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: La soirée ne fait que commencer....   Mar 5 Aoû - 23:02

- Eh bien, on dirait que le fait de t’être exhibée à la soirée t’a plu, Shirley

Celle-ci rougit, ne sachant que répondre. La tenue minimaliste de sa maitresse la poussait à regarder partout dans la pièce, ne sachant pas où poser les yeux.

- Tu as soif ?
- Ou-oui Maitresse…

L’hybride prit le verre qu’on lui tendait et le vidant d’une traite pour se donner une contenance, mais l’alcool la fit tousser. Elle sentit une vague de chaleur parcourir son corps en baissant les bras, ce que les baisers de sa maitresse sur sa nuque et ses épaules ne calmèrent en rien.

- Comment vont tes fesses ? Les a-t-on soignées ?

Une vision fugitive de son viol, puis de la langue experte de Shae réveillèrent des sentiments contraires en elle, de même que la douleur de ses fesses.

- Elles sont encore un peu douloureuses, Maitresse…

Jade la délesta de son verre et commença a effleurer son dos par des caresses expertes, qui eurent bien vite fait de faire durcir un peu son membre.

- Sais-tu comment faire passer une douleur Shirley ?

L’hybride garda le silence, abandonnée aux mains de Jade qui glissaient sur son corps.

- En prenant du plaisir…

Jade prit possession de sa poitrine, et il sembla à Shirley que ses mains chaudes étaient parcourues d’électricité, qui s’insinuait en elle comme la source d’une rivière, qui ne tarderait pas à couler entre ses cuisses. L’hybride poussa un petit cri lorsque jade lui fit écarter les jambes.

- Caresses toi… Pour moi !
- Oui, maitresse.

Shirley fit doucement glisser ses mains le long de son ventre, jusqu’à son pubis, avant qu’elles ne se séparent. D’une main, elle prit sa verge tendue et it de longs et lent vas et viens, partant de son gland violacé jusqu’à sa base. Son autre main s’avança plus bas entre ses cuisses, et caressa doucement sa fente ruisselante, massant timidement ses grandes lèvres.

Elle poussa un long soupir d’aise en sentant le plaisir monter en elle. Son excitation grandissait de plus en plus, et son esprit se remplit des délices qu’elle avait connus ici. Elle repensait à la langue fureteuse de Shae entre ses fesses, à sa maitresse s’occupant de son membre ou glissant sa langue dans sa fente… elle se revit en train d’espionner sa maitresse « faire l’amour » comme elle appelait ça, avec le serveur du restaurant. Elle revoyait des images du sexe de celui-ci disparaitre dans sa maitresse encore et encore, pendant qu’elle gémissait.

Poussée par son excitation, elle entra un doigt en elle, et se pencha brusquement en avant, surprise de l’extase que provoquait en elle cette masturbation à la fois de son phallus et de sa fente. Elle enfonça avec délice un autre doigt en elle et trouva bientôt le bon rythme.


- Maitresse… je sens que quelque chose vient… je vais mourir ?


Malgré sa peur de ce qui allait se passer, elle ne pouvait arrêter ses doigts en elle ou sa main sur son membre. Soudain, dans un cri, elle jouit. Tout son corps se tendit, comme soulevé par une main irréelle tirant son âme hors de son corps. Ses jambes cédèrent sous elle et elle tomba à genoux, pendant qu’elle redescendait sur terre, alors que dans des derniers spasmes d’extase, elle éjaculait une quantité ahurissante de foutre sur le tapis luxueux. Elle tomba en avant, sa poitrine tombant dans la flaque de sperme, sa croupe tendue vers sa maitresse.

Entre ses halètements elle murmura


- Je… crois que… je n’ai plus mal…

Elle réalisa soudain ce qu’elle venait de faire, et dans quel état elle avait mis le bureau de sa maitresse. Elle cacha son visage dans ses mains et cria.


- Je suis désolée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Roberts

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Dans mon manoir

MessageSujet: Re: La soirée ne fait que commencer....   Mer 6 Aoû - 0:23

-Maitresse… je sens que quelque chose vient… je vais mourir ?

L’innocence de son hybride qui ressentait du plaisir, fit rire Jade. Elle se revoyait quelques années plus tôt découvrir les plaisirs de la chaire.

« Non continue, tu ne vas pas mourir ! »

En maîtresse appliquée elle continua de flatter la poitrine de Shirley. Couvrant son cou de baisers, ainsi que ses épaules. Elle se délectait de chacun de ses soupires et gémissements, sentant sa propre excitation humidifier le tissu de sa culotte. Elle mourrait d’envie de prendre elle aussi du plaisir. Mais elle voulait d’abord voir ce dont était capable l’hybride. Arriverait-elle à se satisfaire seule ?

Jade eut juste le temps de lâcher l’appétissante poitrine et de regarder son hybride chuter sur son tapis, terrassée par son propre orgasme. Les yeux de la jeune femme se posèrent sur les fesses encore roses et ouvertes, puis sur la fente qui ne pouvait nier ce qu’elle venait de subir puis enfin sur la tâche blanche qui se fit sur son tapis. Elle grimaça à l’idée de voir son tapis sale. Puis finalement la solution s’imposa d’elle-même lorsque Shirley laissa sa poitrine tomber dans la flaque.

Les bras croisés, derrière elle, Jade se léchait la lèvre supérieure de la pointe de la langue. La réaction de Shirley lui parut disproportionnée. Elle cacha son visage et cria qu’elle était désolée. Jade rit et posa sa main sur la chevelure de l’hybride pour la calmer. Elle se plaça devant elle, et l’aida à se redresser. Ses yeux se posant sur le foutre sur la poitrine de la jeune femme.

« Alors ? A quoi pensais-tu ? »

Lentement, la prenant par la main, elle s’assit sur la table basse. Indiqua à l’hybride de se pencha, et elle posa ses lèvres sur la souillure de sa poitrine. La léchant de la pointe de la langue, jusqu’à ce qu’elle soit uniquement mouillée par sa salive. La pointe de sa langue descendit et titilla ses tétons. Alors que la rentière glissa sa main contre le tissu de sa culotte et commençait à se caresser à travers. Elle souffla sur les tétons de Shirley qui recommencèrent à se dresser puis la regarda dans les yeux.

« Dis-moi petite chose… Qu’as-tu ressentit quand ce serveur me donnait du plaisir ? »

Jade défit ses bas et les laissa tomber sur le sol, accompagnés de sa culotte. Elle frissonna en sentant le bois contre sa peau nue. Ses doigts écartant ses lèvres et imitant les gestes que l’hybride avait fait plus tôt. Indiquant au passage à celle-ci de se mettre à genoux entre ses cuisses pour observer.

« Etais-tu jalouse ? »

Jade se coucha lentement sur la table basse, sa main s’activant toujours sur sa fleur. L’autre remontant sur sa poitrine pour en sortir un de ses seins et jouer avec. Sous le regard de Shirley, elle se sentait devenir de plus en plus mouillée. Assez pour prendre possession de son ventre avec ses doigts. Gémissant et soufflant son plaisir.

« Shirley j’espère que tu es prête ! »

Elle se redressa et attrapa l’hybride par le cou pour l’embrasser. Tout en se laissant retomber sur la table basse, la jeune femme allongée sur elle. Elle fit sucer ses doigts à l’hybride, et prit son sexe avec ses doigts mouillés. Installée au dessus de sa proie, elle détacha son soutien-gorge et s’appliqua à faire dresser ce vis qui lui faisait tellement envie. Jade fit tourner son pouce sur le gland violacé, essayant une petite perle avec qu’elle essuya de sa langue, en fixant l’hybride dans les yeux.

Elle constata avec plaisir que le membre était à présent assez dur pour poursuivre ce qu’elle avait en tête. Aussi passa-t-elle au dessus de l’hybride pour caresser sa fleur contre son gland et murmurer à l’oreille de Shirley

« En as-tu envie ? Veux-tu me faire gémir ? »

Elle pressa sa poitrine contre celle de Shirley, et murmura à son oreille

« Comme le serveur du restaurant… »

Jade appuya le gland de son hybride contre son entrée, sans pour autant le faire entrer. Puis elle s’empara de sa bouche, où elle fit danser sa langue avec la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: La soirée ne fait que commencer....   Mer 6 Aoû - 10:03

- Alors ? A quoi pensais-tu ?
- Je… je vous ai observée… lorsque vous « faisiez l’amour » avec le serveur du restaurant…

La langue impétueuse de Jade sur ses seins fit frémir Shirley, toujours sous le contrecoup du puissant orgasme qu’elle venait d’avoir, et la regarder alors qu’elle se délectait de sa semence était vraiment excitant au plus haut point.

- Dis-moi petite chose… Qu’as-tu ressenti quand ce serveur me donnait du plaisir ?


L’hybride rougit, se revoyant en train de se masturber en regardant par la porte entrebâillée sa maitresse rebondir sur les hanches su serveur en gémissant de plaisir. Elle s’agenouilla et observa de près Jade qui caressait sa fente d’où ruisselait le désir.

- Etais-tu jalouse ?


L’hybride répondit doucement, comme hypnotisée par l’indécent spectacle que lui offrait sa maitresse.


- Oui Maitresse…

L’outrageux spectacle continuait, et voir Jade s’abandonner ainsi échauffa à nouveau les sens de Shirley.


- Shirley j’espère que tu es prête !
- Pourqu- ?

La fin de sa réponse fut étouffée par les lèvres de Jade sur les siennes, et se laissa aller lorsque celle-ci l’attira sur elle pour un baiser plus fougueux, lui faisant lécher les doigts qu’elle venait de sortir de sa fleur. L’hybride soupira en sentant sa maitresse caresser son membre avec ardeur, n’ayant aucun mal à la faire se dresser.

Quand Jade passa au-dessus d’elle, Shirley inspira doucement sous la beauté diaphane de sa maitresse. Éclairée par les lampes à gaz, elle semblait à la fois un ange descendu des cieux et un démon sorti des entrailles de la terre.


- En as-tu envie ? Veux-tu me faire gémir ?

Elle avait le souffle court, ne sachant quoi répondre, et la poitrine de la jeune femme s’écrasant sur la sienne ne l’aida en rien.


- Comme le serveur du restaurant…


Shirley était comme perdue, ne sachant pas ce qui se passerait ensuite. Elle sentait la fleur de sa maitresse bruler son gland par sa douceur, son corps tout entier prenant feu alors que leurs langue se mêlaient… elle sentit même une goutte de nectar couler de la fente de sa maitresse, tout le long de son phallus, et finir sa course sensuelle au cru de sa propre fleur. Rougissante et perdue, elle murmura un minuscule:

- Oui

Elle sentit le sexe de sa maitresse se presser de plus en plus contre son gland, d’autres gouttes de cyprine, suivant le même trajet que la précédente, glissant le long de son membre jusqu’à sa fente. Tout autour d’elle semblait brûlant et intense, elle ressentait tout avec une nouvelle tension, comme si le monde entier s’articulait uniquement autour de leur étreinte. Son cœur accéléra, elle allait ne faire plus qu’un avec sa maitresse, elle allait lui « faire l’amour ».

Des coups sourds résonnèrent à la porte, et Shae entra brusquement dans la pièce.


- Madame, le téléphone, c’est urg…

La domestique regarda le spectacle qu’elle venait d’interrompre, et rougit, semblant e faire toute petite.


- Désolée Madame, on vous demande au téléphone… je leurs dirait bien d’attendre, mais… c’est Edmond Salem, Madame.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Roberts

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Dans mon manoir

MessageSujet: Re: La soirée ne fait que commencer....   Ven 8 Aoû - 20:01

L’excitation qui se trouvait dans la pièce retomba d’un seul coup. Les yeux de Jade se firent presque noirs et ses lèvres se pincèrent. Elle regarde l’hybride sous elle, son sexe tendu, puis sa domestique qui détournait le regard.

« Edmond Salem… Ce vieux porc n’est donc toujours pas mort ? »

« Eh bien non Madame… Et il vous réclame »

La jeune femme soupira et posa un baiser sur les lèvres de Shirley. Constatant que la situation n’avait pas d’autre issue que la fin de cette session. Aussi se releva-t-elle et enfila une des fourrures qui pendait dans son bureau. Elle demanda à Shae de sortir et de dire à ce vieux fou de Salem, qu’elle allait arriver.

« Je suis désolée Shirley… De toute façon,  il est l’heure pour toi d’aller dormir. Je crois que c’est mieux ainsi ! »

Elle releva l’hybride et l’embrassa sur le front avant de lui enfiler la cape et de lui montrer la porte dérobée qui menait à la chambre de sa maîtresse.

« Tu n’as qu’à passer par ma chambre ! Cela m’ennuierait que mes domestiques te voient dans cet état ! Et regarde dans mes vêtements après une tenue plus adaptée pour te promener dans les couloirs ! »

Elle donna de douces caresses du bout des doigts, sur le membre dressé. Puis la laisser se retirer après lui avoir souhaiter une bonne nuit. D’un pas rapide, elle se dirigea vers le téléphone où Shae levait les yeux au ciel. Elle semblait supplier Jade de ne plus jamais avoir à faire avec cet homme. A peine la rentière avait-elle donné congé à Shae pour poser le combiné contre son oreille, qu’elle le regrettait déjà. La voix de l’homme lui donnait froid dans le dos, et elle semblait déjà savoir à quoi pouvait faire référence cet appel.

« Mademoiselle Roberts, quel plaisir de vous entendre ! »

« Monsieur Salem… Il se fait tard, je vous prierai donc d’abréger la conversation ! Que puis-je faire pour vous ? »

« Je vais bien merci ! Je me permets de vous déranger, car j’ai eu l’extrême bonheur de voir votre hybride ce soir au gala »

« Et ? »

« J’aimerai vous l’acheter ! »

Jade manqua de s’étouffer de rire. Non seulement il lui téléphonait et l’interrompait dans un moment crucial, mais en plus il désirait lui acheter sa créature. Quelle mouche avait bien pu piquer ce vieux fou ? Il ne pouvait pas être sérieux tout de même.

« Vous êtes toujours là ? »

« Oui oui… Je considérais votre proposition… Vous devez vous doutez de ma réponse »

« A vrai dire oui, c’est bien pour cela que je suis prêt à mettre le prix que vous voudrez ! »

« Shirley n’est pas à vendre ! Elle est bien trop rare, et n’aurait rien à faire dans votre collection ! »

« L’avez-vous faite marquer, Jade ? »

« Pardon ? »

« Avez-vous marqué votre hybride ? Il serait dommage qu’elle disparaisse et qu’on ne puisse vous la ramener… »

« C’est une menace Edmond ? »

« Nullement, juste un conseil ma chère ! Réfléchissez donc à ma proposition. Je vous recontacterai »

Et il raccrocha aussitôt. Laissant la jeune femme perplexe et pensive. Marquer Shirley, quel était l’intérêt. Elle savait l’hybride dévouée à un point de non retour, et pourtant quelque chose la dérangeait. L’idée qu’elle puisse disparaître sans pouvoir être ramenée la gênait. Ou bien était-ce la menace cachée dans les paroles d’Edmond. Elle raccrocha à son tour et décida de monter dans sa chambre. Perdue dans ses pensées, l’idée de sceller son destin à celui de Shirley commençait à germer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: La soirée ne fait que commencer....   Ven 8 Aoû - 21:06

Shirley passa la porte dérobée et arriva dans un petit escalier en colimaçon, qui l’emmena à une porte. En l’ouvrant, elle se rendit compte qu’elle arrivait directement dans la chambre de sa maitresse, derrière une bibliothèque, qui, une fois remise en place, semblait tout à fait banale.

Elle entra dans la pièce et chercha dans les tiroirs de quoi se couvrir. Le premier contenait toute une panoplie de menottes en cuir garnies de lourds rivets. Le deuxième toute une série de verges factices de différentes tailles (mais dont aucune, remarqua l’hybride, ne rivalisait avec la sienne).


- Eh bien, ma maitresse ne doit pas s’ennuyer !


Dans le troisième tiroir elle trouva enfin une pièce d’habilement. Il était rempli d’une collection invraisemblable de lingerie. L’hybride en sortit timidement une petite culotte de dentelle blanche. Elle rougit en songeant que cette dentelle avait été en contact avec le sexe de sa maitresse. Elle la porta lentement à ses narines et huma le parfum délicat de sa maitresse sur l’étoffe.

Un frisson la parcourut tout entière. Elle renifla lentement les effluves de sa maitresse, et il lui sembla qu’elles se propageaient en elle comme un aphrodisiaque, faisant se dresser sa poitrine, et rendant son membre si dur qu’il en était douloureux… il lui en fallait plus.

Nerveusement elle prit un autre dessous et caressa sa poitrine avec, le satin glissant sur ses tétons comme une brise d’été. Elle fit descendre la culotte le long de son ventre avant de remonter le long de son sexe dressé. Elle fit glisser son gland sur l’entrecuisse de la culotte, là où la fleur de sa maitresse avait été en contact, et se masturba doucement dans le tissu.

Elle s’enivrait de l’indécent parfum de sa maitresse tout en se prodiguant d’indécentes caresses, sa main faisant coulisser son sexe dans le fourreau de satin noir de la lingerie de sa maitresse. Sa respiration se faisait courte, alors qu’elle se repassait dans la tête les images de sa maitresse au-dessus d’elle, sa fente prête à avaler son membre, et dans un râle, elle éjacula dans la lingerie de sa maitresse.


- Oh, comme j’ai envie d’elle…

Soudain, elle entendit du bruit derrière la bibliothèque. Sa maitresse remontait! Craignant d’être surprise dans cette situation gênante, Shirley courut vers la porte, et fonça dans sa chambre, refermant la porte avec empressement avant de se laisser glisser par terre, dos à elle.

L’hybride soupira et remarqua qu’elle avait toujours la culotte de dentelle blanche dans la main. Elle la huma avec ardeur une dernière fois en souriant, savourant la paix retrouvée, puis ouvrit de grands yeux, et regarda dans son autre main. Elle était vide. Elle avait oublié l’autre dessous dans la chambre de sa maitresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Roberts

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Dans mon manoir

MessageSujet: Re: La soirée ne fait que commencer....   Sam 9 Aoû - 2:12

En chemin pour sa chambre, Jade entendit une porte se refermer un peu trop violement à son goût. Elle se fit la remarque qu’elle choisirait un coupable demain pour ça. Après tout ça leur ferait peut être respecter cette demeure après tout. Elle poussa la bibliothèque et soupira en retrouvant la quiétude de sa chambre. Elle se débarrassa de sa fourrure et entra dans la salle de bain pour se rafraichir et ôter sa lingerie.

Nue devant le miroir, elle ne pu s’empêcher d’observer ses courbes. Elle relâcha ses cheveux qui descendirent en cascade sur ses reins. Satisfaite de ce qu’elle voyait, elle eut un instant la pensée que le temps n’avait pas d’emprise sur elle. Et elle comprenait également pourquoi elle était tant désirée par certains hommes. Elle entra sous le jet d’eau et rinça son corps du poids de la journée. Ses muscles se détendirent sous l’eau chaude et ses cheveux se collèrent contre son dos, épousant ses courbes. Sa poitrine se dressa et elle soupira de plaisir alors que sa main s’aventurait au niveau de son ventre pour prendre possession d’elle.

Après s’être abandonnée à la luxure, elle sortit de la salle de bain, enroulée dans une serviette de bain. Elle avança dans sa chambre, jusqu’à sa coiffeuse, elle laissa tomber la serviette et se peigna les cheveux. Qui laissaient tomber de fines gouttelettes sur ses fesses et sa poitrine, lui donnant des frissons. Au moment de se glisser dans son lit, elle remarqua les tiroirs de sa garde-robe ouverts, et se rappela avoir dit à Shirley de trouver une tenue pour se couvrir. Cependant les tiroirs ouverts ne comportaient  aucune lingerie. Elle les ferma tous, un à un, puis constata qu’elle avait finalement trouvé les dentelles.

« Tiens… »

Sur le sol se trouvait une des parures de Jade. Elle fronça les sourcils et la saisit. Elle constata alors qu’on avait joué avec. Elle l’observa et pu sentir l’odeur de la peau de Shirley sur le tissu. Elle sourit en coin et se demanda ce que l’hybride avait bien pu faire avec ses sous-vêtements. La réponse apparue assez rapidement, et la jeune femme ne pu retenir un petit rire et sentir une pointe d’excitation naître dans son ventre. Elle garda en main le morceau de satin et s’approcha de la porte qui communiquait entre les deux chambres. Elle frappa deux petits coups.

« Shirley, tu dors ? »

Aucune réponse ne se fit entendre. Jade resta perplexe, peut être que l’hybride s’était endormie finalement. Ca n’était pas impossible, après cette soirée éprouvante. Pourtant elle voulait en avoir le cœur net. Nue comme un vers, elle ouvrit la porte principale de sa chambre, traversa rapidement le couloir et ouvrit la porte de la chambre de la jeune femme. Dans le noir elle eut un peu de mal à se retrouver puis ses yeux s’habituèrent à la pénombre. Elle s’approcha du lit à baldaquins et remarqua que personne ne s’y trouvait. Elle trouva une lampe à gaz sur la table de chevet et l’alluma. Son corps se révélant sous la faible lueur.

Elle haussa les épaules et se demanda où pouvait bien être l’objet de sa convoitise. Elle se dirigea alors vers la porte qui communiquait avec sa chambre dans l’idée d’y retourner. La lumière se posa alors sur Shirley tenant contre elle une petite culotte de dentelle blanche. Elle semblait paniquée à l’idée d’être trouvée. Jade sourit et s’agenouilla pour être à sa hauteur.

« Te voila ! Pourquoi te caches-tu ? »

Elle lui tendit la main pour qu’elle se relève et désigna la culotte du doigt pour la récupérer.

« Tu as l’air de l’aimer… »

Elle posa sur la commode la lampe à gaz et enfila le sous-vêtement devant son hybride. Tournant sur elle-même pour lui montrer le tissu épousant parfaitement ses courbes. Dévoilant timidement son intimité. Puis elle attrapa la main de Shirley et la posa sur la dentelle, en se rapprochant d’elle.

« Elle te plaît toujours autant ? »

Elle fit glisser les doigts fins entre ses cuisses, pour qu’elle puisse constater de l’excitation naissante chez sa maîtresse. Qui en réponse embrassa ses épaules en la coinçant entre sa peau et la porte. Un sourire espiègle sur les lèvres. L’envie émanait d’elle, ses yeux brillaient à la lueur de la lampe, son visage était détendu et elle laissa échapper un soupir contre la peau chaude de l’hybride. Ses cheveux toujours humides, mouillaient à présent la dentelle sur ses fesses, la rendant transparente.

« Viens… »

Elle tira l’hybride par le bras jusqu’au lit et l’embrassa tendrement. Leurs poitrines se touchant, les tétons dressés de la rentière caressant ceux de la soumise. Elle la fit s’allonger lentement, passant au dessus d’elle, ne la laissant pas récupérer sa main toujours poser sur sa fleur. Jade glissa une rivière de baisers dans le cou de Shirley puis sur la naissance de sa poitrine. Se délectant des réactions de celle-ci. D’un geste habile, elle écarta le tissu qui recouvrait son intimité et les doigts de sa promise touchèrent ses lèvres humides.

« Je te la laisserai quand nous aurons fini. C’est promis »

Et alors qu’elle faisait entrer deux doigts de l’hybride dans entre ses cuisses, ses mains caressaient la poitrine généreuse de Shirley et son sexe. L’atmosphère de la pièce était chargée d’électricité et de sensualité. Leurs regards se croisèrent, puis leurs lèvres se touchèrent. Et finalement Jade fit bouger son bassin pour faire découvrir à Shirley la sensation d’être dans son ventre. Elle resta un moment sans bouger, savourant la vigueur du sexe de son amante. Laissant à cette dernière le temps de réaliser ce qu’il venait d’arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: La soirée ne fait que commencer....   Dim 10 Aoû - 20:40

- Shirley, tu dors ?

L’hybride resta dans un mur de silence, espérant que sa maitresse n’entre pas pour la punir. Elle regarda sa maitresse déambuler un moment dans sa chambre, et au moment ou elle allait s’en aller, celle-ci posa le regard sur elle.


- Te voilà ! Pourquoi te caches-tu ?


- Heu… je… heum…

Rougissante et balbutiante, elle accepta la main tendue de sa maitresse pour se relever.

- Tu as l’air de l’aimer…

Shirley rougit encore plus en voyant que sa maitresse désignait la culote de dentelle entre ses doigts. Jade l’en délesta et l’enfila avec grâce. Le regard de l’hybride suivit avec intérêt l’ascension de la pièce de lingerie le long des interminables jambes de sa maitresse.  Son visage lui sembla prendre feu lorsque Jade prit sa main pour la poser sur la fine dentelle.

- Elle te plaît toujours autant ?


L’hybride se mordit les lèvres sur le coup du désir.


- Oui Maitresse…


Elle se laissa aller aux caresses de Jade, obéissant docilement aux indications implicites de sa maitresses en massant sa fleur à travers le tissu délicat.


- Viens…

Elle suivit sa maitresse jusqu’au lit, et savoura ses caresse, frémissant et frissonnant au moindre baiser posé sur sa peau par les lèvres douces et sensuelles de sa maitresse, gémissant d’envie, tremblant d’une excitation, d’une frustration qui allait enfin être libérée.

Ses doigts, passés entre les lèvres humides de sa maitresses lui faisaient ressentir un monde à la fois doux et brulant, comme un torrent de lave qui aurait pourtant été un point de baignade parfait par une journée d’été.


- Je te la laisserai quand nous aurons fini. C’est promis


Elle faisait doucement bouger ses doigts dans l’étroite entrée de sa maitresse, alors que celle-ci caressait sa poitrine et son sexe tendu à l’extrême. Jade l’embrassa et leurs langues dansèrent une danse plus que lascive.

D’un lent mouvement de bassin, Jade fit doucement pénétrer Shirley dans son antre secret, et celle-ci fut comme projetée au loin, comme si elle voyait la scène depuis l’intérieur, mais aussi l’extérieur. Elle voyait sa maitresse assise sur ses hanches, belle et terrible à la fois, gardant sur le visage un air sévère mais ô combien excitant elle se voyait la regarder avec un air à la fois envieux et respectueux, comme effrayée de faire quelque chose de mal. Elle voyait le corps de Jade si désirable, ses cheveux trempés faisant parfois couler une rivière sur son dos ou ses épaules. Elle suivit le tracé d’une goutte qui partit de derrière l’oreille de sa maitresse pour lentement glisser sur son cou, stagnant un peu sur sa clavicule avant de descendre peu à peu sur un de ses seins, restant accrochée sur la pointe de son téton, pour s’allonger doucement, comme si la goutte elle-même craignait de se séparer du corps d’une si belle femme. Enfin, la goutte tomba, glacée, sur la poitrine de Shirley.

Celle-ci, soudain ramenée dans son corps par la goutte en question, sursauta, poussa un petit cri et éjacula. Des torrents de foutre s’échappèrent en giclées de son sexe pour remplir celui de sa maitresse alors que des spasmes de plaisir la parcouraient.

Son érection, jusque-là si vaillante, retomba rapidement, vaincue, terrassée par cet ultime assaut. Shirley baissa les yeux, et vit que son sexe n’était pourtant même pas entré à moitié dans la fente de sa maitresse. Était-ce donc cela, faire l’amour ? Ça n’avait duré que quelques secondes…

Elle leva les yeux vers sa maitresse pour lui demander si c’était bien cela, et comprit qu’elle avait dû faire une erreur. Jade la regardait avec un regard si noir que le reste de son érection disparut et son sexe sortit mollement de la fleur de sa maitresse, qui refluait déjà sa semence.


- je… je suis désolée… j’ai mal fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Roberts

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Dans mon manoir

MessageSujet: Re: La soirée ne fait que commencer....   Lun 25 Aoû - 22:13

Jade avait fermé les yeux l’espace d’une seconde pour savourer cette sensation particulière. Elle s’apprêtait à ne faire qu’un avec son hybride, elle allait enfin être la première femme a réellement pouvoir profiter de ce que la nature lui avait offert. Mais durant ce court instant, elle sentit Shirley trembler et gémir, avant de sentir ses cuisses devenir mouillées. Elle comprit alors en sentant le corps de son hybride se relâcher de toutes ses tensions. La jeune femme baissa les yeux sur la fleur de ses cuisses puis foudroya la novice.

Voila que la pauvre petite chose se confondait en excusant, demandant si elle avait mal fait quelque chose. Le corps de Jade était encore emplit d’excitation, et sa poitrine se soulevait à la vitesse de sa respiration, qui augmentait sous la colère. Elle avait envie de gifler cette pauvre idiote, elle pinça les lèvres et ferma les yeux. Si elle se remettait à la battre aujourd’hui, elle ne serait plus en état de faire bonne figure devant sa tante demain à l’heure du thé. Pour une fois, Jade devait faire preuve de compassion mais pas trop tout de même. Elle était frustrée, et cela devait se payer, peut importe le moyen. Elle se pencha vers Shirley et prit son visage entre ses mains.

« Non petite chose, ne t’en fais pas ! C’est juste la première fois ! »

Délicatement, elle glissa sur le sol et retira la petite culotte dérobée. Sa croupe à la vue de l’hybride. Elle laissa tomber le vêtement sur le sexe au repos de celle-ci et fit glisser ses doigts jusque sur le ventre, puis la poitrine blanche.

« Tu t’es même très bien débrouillée ! Mais tu me dois mon plaisir ! »

Elle était à présent à hauteur de la tête de l’hybride. Avec souplesse elle passe une jambe de part et d’autre de sa tête. Sa fleur humide et souillée par le plaisir de Shirley, exposée à ses yeux. La main de Jade caressa les cheveux clairs et elle fit bouger son bassin pour que la bouche de sa soumise rencontre son sexe.

« Il est temps de réparer tes bêtises Shirley ! »

Sans lui laisser le temps de protester, elle appliqua une pression plus ferme sur sa tête, ne lui laissant d’autres choix que de faire bouger sa langue. Se tortillant sous les caresses que lui donnait la jeune femme, les yeux de Jade prirent une teinte encore plus sombre que d’habitude. Elle était satisfaite de ce qu’elle était en train de faire de l’hybride, plus encore il lui semblait qu’elle devait de plus en plus douée avec sa bouche.

Poitrine dressée, bouche entrouverte, la rentière exaltait des soupires et des gémissements qui devaient se faire entendre dans le couloir. Elle se raidit et tirant sur les cheveux de son esclave, elle jouit contre sa bouche. Basculant la tête en arrière, se cambrant. Lorsqu’elle fut redescendue sur terre, elle fit basculer son corps pour se remettre debout à côté du lit.

« Voila qui est beaucoup mieux ! »

Elle désigna la petite culotte mouillée de son propre désir et salie par le plaisir de Shirley.

« Elle est à toi ! Comme promis ! »

Avant de prendre congé de son hybride elle se pencha pour l’embrasser sur le front et lui souhaiter une bonne nuit. Elle passa par la porte communicante, emmenant avec elle la lampe à gaz. Plongeant la chambre dans la pénombre, et Shirley dans le silence. A peine la porte fut-elle fermée que la jeune femme commença à sourire. Elle pouvait encore sentir la moiteur des lèvres de Shirley sur son sexe. Comme une enfant prise sur le fait, elle s’appuya contre la porte et se laissa tomber sur le sol.

« Diable, qu’elle devient douée ! »

Repensant au chibre dressé de l’hybride, elle caressa son cou à la peau pâle. Les yeux mi-clos elle découvrit son corps du bout des doigts. Flattant sa poitrine aux sommets dressés par l’envie, son ventre plat au creux duquel naissait une boule de plaisir. Puis sa fleur, chaude et humide. Elle écarta ses lèvres pour aller flatter la perle de plaisir, jusqu’à sentir ses doigts devenir totalement mouillés. Son nectar commençant à perler entre ses fesses. Lentement Jade prit possession de son corps, d’abord avec un doigt, assez pour se mettre en bouche. Puis finalement elle y enfonça un second, son autre main caressant ses fesses.

Ses doigts bougèrent à un rythme soutenu, alors qu’avec sa seconde main elle écartait les globes de ses fesses. Les caressant et posant son index sur son trésor. Appuyée contre la porte, priant pour que personne n’entre, elle décida de s’adonner aux plaisirs interdits. Elle appliqua à son trésor le même traitement qu’à sa fleur, le plaisir prenant possession de tout son corps. Le faisant s’arquer et lui arrachant des gémissements, des grognements de plus en plus forts. Dans un râle, elle perdit la bataille et laissa ses démons prendre possession de tout son être. Elle jouit, sa tête cognant contre la porte, sa fleur débordant de plaisir. Elle resta assise contre, se disant qu’il était peut être temps de dormir maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirley

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 26
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: La soirée ne fait que commencer....   Jeu 28 Aoû - 12:30

- Il est temps de réparer tes bêtises Shirley !

Jade appliquait sa fleur détrempée à la fois de cyprine et de foutre sur la bouche de Shirley, qui comprit bien vite qu’elle n’avait d’autre choix que de la faire jouir. Elle sortit donc sa langue, et s’appliqua tant bien que mal à lui donner du plaisir. Elle faisait tourner sa langue, l’enroulant et la déroulant autour du bourgeon de plaisir gonflé de sa maitresse, pendant que le mélange acre des plaisirs de sa maitresse et du sien refluaient lentement dans sa bouche, qu’elle s’efforçait d’avaler pour ne pas devoir interrompre l’indécente caresse.

Enfin sa maitresse atteignit l’orgasme et la bouche de Shirley fut inondée d’un flot de nectar qui déborda sur son menton et ses joues, puis Jade se releva.

Celle-ci prit congé, en laissant l’hybride seule dans la chambre, avec pour unique vêtement la culotte de dentelle imprégnée de leur plaisir respectifs posée sur le membre au repos de Shirley.

L’hybride était épuisée. Elle sentait sur ses lèvres les goûts mélangés de sperme et de cyprine. Sa langue était douloureuse d’avoir donné tant de plaisir à Jade. Ses yeux se fermèrent lentement, et elle sombra dans un rêve étrange.

Dans son rêve, Jade se faisait dominer par des hommes et des femmes au visage maqué, qui torturaient son corps de milles façons. Ses seins étaient percés, de même que son sexe, et elle pleurait à chaudes larmes alors qu’elle se faisait violer à la chaine par les hommes présents. Shirley voulut venir lui porter secours, mais à peine s’approchait-elle d’elle que des hommes la prenaient, et la forçaient à enfoncer son membre dans la bouche de Jade. Elle était partagée entre le plaisir et la pitié en voyant Jade s’occuper d’elle contre sa volonté, mais sa bouche était si douce, si chaude…

Shirley se réveilla difficilement, mais pourtant la sensation de la bouche de Jade sur son membre n’avait pas disparu. En baissant les yeux, elle comprit tout de suite pourquoi : Shae était penchée sur elle et faisait disparaitre son gland entre ses lèvres.

- Heu… B-Bonjour ?

La domestique releva la tête, et fit un grand sourire à Shirley, comme si tout était normal.


- Mademoiselle Jade m’envoie pour vous réveiller ! Dépêchez-vous de vous préparer.

Shirley, encore dans le gaz, sortit de son lit et enfila les vêtements que la domestique avait préparés pour elle. Une robe blanche à volants très courte à l’avant et plus longue à l’arrière, ornée de petit nœuds bleu turquoise, avec un décolleté tout à fait correct.

Elle descendit les escaliers, et reconnut une odeur particulière. Elle entra dans la salle à manger, où sa maitresse lisait le journal, et ne put retenir sa bouche devant la montagne de viennoiseries sur la table.

- Chocolat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La soirée ne fait que commencer....   

Revenir en haut Aller en bas
 
La soirée ne fait que commencer....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soir du mariage [soirée streap-tease]
» QUE FAIT L'ETAT?
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hybrids Of Steam :: 
Manoir de Jade Roberts
-
Sauter vers: